1 min

4,8 millions de dollars pour former des experts cyber à l’Université de l’Oregon

Cette subvention de la National Science Foundation doit aider les États-Unis à combler leur pénurie de main d’œuvre cyber

Sécurité opérationnelle - 11 janvier 2023

La National Science Foundation (NSF) a octroyé, début janvier 2023, une aide de 4,8 millions de dollars à l’Oregon State University (OSU). Cette subvention va financer un programme de formation d’experts en cybersécurité. La pénurie de main d’œuvre cyber est estimée à 750 000 postes aux États-Unis, dont 7 500 dans l’Oregon.

« En l’absence de candidats qualifiés, les agences gouvernementales, y compris les gouvernements des tribus natives, ainsi que les organisations du secteur privé, sont exposées à un risque accru de cyberattaques. Ces dernières menacent toute la société, du réseau électrique aux systèmes de défense en passant par les informations personnelles des individus », a déclaré le chef du projet, Rakesh Bobba.

Le projet inclut une bourse universitaire sélective, valable pour trois années maximum. En plus du financement des études, cette bourse comprend une allocation pour les frais de subsistance. Les étudiants bénéficiaires s’engageront à travailler pour le gouvernement américain pendant le nombre d’années pour lesquelles ils ont reçu la bourse.

Le programme favorisera par ailleurs le recrutement de personnes issues de groupes sous-représentés dans la cybersécurité. La NSF cite notamment les femmes, les étudiants à faibles revenus et les premières personnes d’une famille à intégrer l’université.

Cette subvention fait partie de l’initiative CyberCorps : Scholarship for Service, de la NSF. Outre la formation des étudiants, ces 4,8 millions de dollars permettront le financement de CyberClinic, un nouveau programme du College of Engineering de l’OSU. Il offre à des entreprises de la région le soutien d’étudiants en cybersécurité de l’université pour déployer leur stratégie de cyberdéfense.

Partager cet article avec un ami