1 min

Akka, filiale d’Adecco, victime d’un rançongiciel

Fin mai 2022, la société d’ingénierie Akka Technologies, filiale d’Adecco, a été victime d’une attaque par rançongiciel d’ampleur.

Akka Technologies est un groupe d’ingénierie et de conseil en technologie, comptant environ 21 000 salariés en Europe. Il a été racheté en mai 2022 par Adecco, qui a retiré Akka de la Bourse pour le faire fusionner avec sa filiale Modis.

Mais, dans la nuit du 23 au 24 mai 2022, Akka Technologies a été victime d’un rançongiciel, qui aurait, selon le groupe, affecté une « grande partie » de l’entreprise.

Stéphanie Bia, directrice de la communication d’Akka, a indiqué que les communications entre les clients et la maison mère ont été temporairement mises en attente, afin d’éviter toute transmission de code malveillant.

Elle a également précisé que l’entreprise était bien préparée à une attaque, avec notamment des « procédures très claires », mais sans révéler d’autres détails, pour ne pas nuire à l’enquête.

Partager cet article avec un ami