1 min

Le Canada veut renforcer la cyberdéfense de son secteur énergétique

Une réunion secrète sur le sujet avec les principales entreprises du secteur a eu lieu en juin 2023.

Cyber sécurité industrielle - 04 décembre 2023

La Presse canadienne a révélé, le 25 novembre 2023, le contenu d’une note du ministère de la Sécurité publique, concernant la stratégie gouvernementale de cybersécurité de l’énergie. Selon ce document, une réunion secrète sur l’état de la cybermenace a eu lieu en juin 2023 avec les principales entreprises canadiennes du secteur. Le ministère de la Sécurité publique, le ministère des Ressources naturelles et le Centre de la sécurité des télécommunications (CST), équivalent canadien de l’Anssi, ont organisé cette réunion.

On lit dans la note que Suncor Energy et Nunavut, deux acteurs majeurs du secteur de l’énergie au Canada, ont été victimes de cyberattaques en 2023. Pour répondre à cette menace, le ministère souhaite nouer des relations plus étroites avec l’industrie, les universités, les provinces et les territoires, au sein d’un forum commun.

L’objectif de ce forum est de « parler aux cadres supérieurs des entreprises, pas seulement aux experts techniques qui sont déjà au courant des menaces. Parler aux cadres supérieurs est crucial afin d’intégrer la sécurité dans l’ensemble de l’écosystème du milieu d’affaires et de garantir une approche collective pour renforcer notre résistance », peut-on lire dans la note.

Le Parlement fédéral canadien travaille actuellement à une « Loi sur la protection des cybersystèmes essentiels ». Ce texte entend créer un cadre réglementaire pour garantir la cyberprotection des entreprises critiques privées sous réglementation fédérale.

Partager cet article avec un ami