1 min

Cyberattaque au Monténégro : la France mandate l’Anssi

Le gouvernement français va envoyer des experts de l’Anssi pour soutenir le Monténégro face à la cyberattaque qui paralyse ses SI

Ce 26 août 2022, le Monténégro a annoncé subir la cyberattaque la plus importante de son histoire, la seconde en une semaine. Les SI de plusieurs organisations, dont le ministère des Finances, sont paralysés. Plusieurs équipements critiques, dont les centrales électriques, ont basculé en mode manuel pour éviter tout risque.

Le ministère de la Défense du Monténégro indique que, compte tenu de la complexité de l’attaque, son attribution à un groupe affilié à un État ne fait pas de doute. Le principal suspect est la Russie, qui a placé le Monténégro sur sa liste des « pays ennemis » depuis qu’il s’est aligné, en mars 2022, sur le régime de sanctions contre la Russie imposées par l’Union européenne.

Ce même 26 août, le Premier ministre monténégrin a demandé l’aide d’experts internationaux pour faire face à l’attaque. Le lendemain, le ministre délégué en charge de la Transition numérique et des Télécommunications, Jean-Noël Barrot, et la ministre des Affaires étrangères Catherine Colonna ont annoncé que la France allait mettre à disposition du Monténégro des experts de l’Anssi.

Leur mission, qui s’inscrit « en droite ligne du projet de création d’un centre régional de développement capacitaire cyber, porté par la France et la Slovénie, qui sera basé au Monténégro », consistera à « comprendre la situation et entamer les premières mesures immédiates de remédiation », selon un communiqué des deux ministres.

Partager cet article avec un ami