1 min

Cybersécurité des hôpitaux : 20 millions d’euros pour l’Anssi

Après la cyberattaque contre le Centre hospitalier Sud-Francilien, le gouvernement débloque 20 millions d’euros pour l’Anssi afin de renforcer l’accompagnement cyber des établissements de santé

Souveraineté numérique - 30 août 2022

Dans la nuit du 20 au 21 août 2022, le Centre hospitalier Sud Francilien (CHSF) de Corbeil-Essonnes est victime d’une attaque par rançongiciel, qui paralyse son SI, bien que l’établissement soit relativement récent (2012), preuve d’un défaut de prise en compte du risque cyber.

Si les consultations, les soins programmés en hôpital de jour et les accouchements ont continué à être assurés, le CHSF a été contraint de transférer ses patients à risque. Les pirates réclament 10 millions d’euros pour rétablir les SI et ne pas divulguer de données.

Ce 26 août 2022, le ministre délégué chargé de la Transition numérique et des Télécommunications Jean-Noël Barrot et le ministre des Solidarités et de la Santé François Braun se sont rendus au CHSF, et y ont annoncé le déblocage de 20 millions d’euros pour permettre à l’Anssi de renforcer son accompagnement des établissements de santé.

Avant le CHSF, d’autres établissements de santé français ont en effet été victimes de cyberattaques, dont les hôpitaux de Rouen, Dax, Vitry-le-François, Saint-Gaudens, Villefranche-sur-Saône et Castelluccio, ou l’Assistance publique – Hôpitaux de Paris (AP-HP).

Partager cet article avec un ami