1 min

IA : la France, l’Allemagne et l’Italie veulent renforcer l’autonomie stratégique de l’UE

Les ministres de l’Économie des trois États membres souhaitent soutenir le développement des entreprises européennes les plus innovantes.

Souveraineté numérique - 03 novembre 2023

Bruno Le Maire, Robert Habeck et Adolfo Urso, ministres de l’Économie de la France, de l’Allemagne et de l’Italie, ont posé les bases d’une stratégie technologique commune, le 30 octobre 2023. Leur objectif : renforcer l’autonomie stratégique de l’Union européenne dans les technologies vitales ou de rupture, comme l’IA.

Dans une déclaration commune, ils ont appelé à l’élaboration d’une législation européenne « sans bureaucratie inutile » pour les projets innovants. Les trois ministres entendent faciliter leur développement en réduisant les « procédures administratives superflues », en particulier quand ces projets impliquent plusieurs États.

Parallèlement, la déclaration appelle à la création d’un écosystème de capital-risque européen « qui permettrait aux entreprises innovantes de recevoir le financement dont elles ont tant besoin ». Le défaut d’investissement est en effet une des principales faiblesses des start-up européennes face à leurs homologues américaines.

Les trois ministres insistent par ailleurs sur la nécessité d’assurer « une circulation, un accès et une utilisation libres et sécurisés des données » dans l’UE. Ils militent ainsi pour l’adoption « d’un système de certification de cybersécurité fiable et transparent pour les fournisseurs de services cloud ». Les trois États-membres devraient soumettre à Bruxelles une feuille de route commune sur ces sujets.

Partager cet article avec un ami