1 min

La cybersécurité manque de talents féminins

Cybersécurité : les dirigeants doivent promouvoir davantage de femmes à des postes à responsabilités

Dans un texte publié dans La Tribune[1], Michael Bittan, responsable des activités cybersécurité d’Accenture France et Stéphanie Jandard, directrice d’Accenture Technology en France, appellent la filière de la cybersécurité en France à promouvoir davantage de femmes à des postes à responsabilités.

En effet, seulement 20 % des postes de Responsable de la Sécurité des Systèmes d’Information (RSSI) sont actuellement occupés par des femmes. Ces dernières ayant suivi une formation technique dans la cybersécurité quittent beaucoup plus fréquemment et prématurément ce secteur que leurs homologues masculins.

Les entreprises se privent ainsi d’une diversité de talents, dont elles ont pourtant besoin. Les deux auteurs demandent aux dirigeants d’offrir un cadre favorable aux carrières des femmes, et de soutenir et privilégier la promotion de leurs employées, notamment vers des postes de direction.

« Ce marché manque cruellement de talents, il paie cher le départ prématuré des femmes qui pourraient pourtant progresser à des postes de responsabilité et il n’a jamais eu autant besoin d’innovation pour répondre aux enjeux d’un risque sans cesse croissant », concluent Michael Bittan et Stéphanie Jandard.

Partager cet article avec un ami