1 min

Microsoft étend sa cybersécurité multicloud à Google

Microsoft renforce sa stratégie multicloud : après AWS, Microsoft Defender for Cloud prendra désormais en charge Google Cloud.

Microsoft poursuit sa politique d’unification des politiques et outils de cybersécurité pour le multicloud, le sien (Azure) et ceux de ses deux principaux concurrents, AWS et Google Cloud. En effet, selon une enquête de Microsoft, 83% des entreprises utilisant le multicloud estiment que le management de sa complexité intrinsèque, notamment en matière de sécurité, est leur principal défi de 2022.

En novembre 2021, Microsoft avait déjà annoncé que Microsoft Defender for Cloud, sa solution de cyberprotection cloud issue de la fusion d’Azure Security Center et Azure Defender, prendrait en charge AWS, en plus d’Azure. Ce 24 février 2022, il y ajoute Google Cloud. Microsoft Defender for Cloud étend ainsi ses capacités de cybersécurité aux trois principaux clouds publics, ce qui lui permettra de centraliser sur une unique console les alertes, la visibilité et l’observabilité multicloud.

Microsoft a aussi annoncé la preview publique de CloudKnox Permissions Management, sa solution CIEM unifiée pour contrôler les identités et les permissions à travers différents clouds, dans le cadre de son approche « Zero Trust » en matière de sécurité multicloud.

Le géant du net a également présenté de nouvelles fonctionnalité pour son SIEM Microsoft Sentinel, notamment l’optimisation des analyses et une durée d’archivage des logs portée à 7 ans.

Partager cet article avec un ami