1 min

La mise à niveau de la cybersécurité de l’OTAN confiée à Atos

Atos décroche un marché de 1,2 million d’euros pour moderniser les deux systèmes de cybersécurité des réseaux de l’OTAN.

Déjà partenaire de l’Agence d’information et de communication de l’OTAN, Atos a remporté un appel d’offre pour moderniser les infrastructures de sécurité de l’Alliance atlantique.

Le contrat, d’un montant de 1,2 million d’euros, porte sur l’installation et la configuration des systèmes de sécurité de 22 sites, entre septembre 2022 et le premier semestre 2023, via la mise à niveau des systèmes NIPA (Network Intrusion Protection/Detection System) et FPC (Full Packet Capture).

« Ces deux systèmes interagissent pour permettre au Centre de cybersécurité de surveiller les réseaux de l’OTAN à la recherche de menaces et de signaler les vulnérabilités importantes », détaille Atos dans un communiqué.

« Le système NIPS s’appuie sur la reconnaissance de modèles de comportements pour avertir l’Agence de tout trafic inhabituel sur les réseaux de l’OTAN, tandis que le système FPC enregistre en permanence toutes les activités réseau et joue le rôle de source d’information principale pour les activités de réponse aux incidents », complète la société.

Partager cet article avec un ami