1 min

Des organisations militaires internationales visées par des cybercriminels

Le Threat Analysis Group de Google met en garde contre les activités récentes de groupes cybercriminels contre des organisations militaires, dont un centre de l’OTAN.

Cyber criminalité - 04 04 2022

Les chercheurs du Threat Analysis Group (TAG) de Google ont publié, ce 30 mars 2022, un billet de blog sur des cyberattaques récentes contre des structures militaires internationales, menées par trois groupes cybercriminels bien identifiés.

Coldriver (ou Calisto), basé en Russie, a ainsi lancé des campagnes de phishing contre un grand nombre de cibles : des organisations militaires de plusieurs pays de l’Europe de l’Est, un sous-traitant de la Défense ukrainien, l’armée d’un pays des Balkans, des ONG et des think tank américains, et même un centre d’excellence de l’OTAN.

Le TAG pointe également des attaques menées par Curious Gorge, un groupe lié à la Chine, contre des organisations gouvernementales et militaires en Ukraine, en Russie, au Kazakhstan et en Mongolie.

Les chercheurs de Google mettent enfin en garde contre une résurgence de Ghostwriter, opération de piratage accusée d’être affiliée à la Russie et qui avait visé en 2021 des parlementaires, fonctionnaires, responsables politiques et membres de la presse et de la société civile de l’Union européenne.

Partager cet article avec un ami