1 min

Pegasus : le patron de NSO Group démissionne

La société israélienne de logiciels-espions NSO Group, éditrice du très controversé Pegasus, annonce une « restructuration », conduisant à la démission de son CEO, Shalev Hulio

Au centre d’un scandale mondial, à la suite des révélations d’utilisations abusives de son logiciel espion Pegasus par des régimes autoritaires (pour surveiller des opposants politiques, des journalistes ou des activistes), la société israélienne NSO Group a annoncé, ce 21 août 2022, une profonde restructuration.

Le changement le plus emblématique est la démission, à effet immédiat, de son CEO, Shalev Hulio. Elle s’accompagne d’une centaine de licenciements. Le directeur des opérations, Yaron Shohat, est chargé de la réorganisation de la société avant la nomination d’un successeur à Shalev Hulio.

Selon la société, cette réorganisation examinera « tous les aspects de ses activités, y compris la rationalisation de ses opérations afin de s’assurer que NSO reste l’une des principales sociétés de cyber-renseignement de haute technologie au monde, en se concentrant sur les pays membres de l’OTAN ».

« Les produits de la société restent très demandés par les gouvernements et les organismes d’application de la loi en raison de sa technologie de pointe et de sa capacité avérée à aider ces clients à lutter contre le crime et la terreur », complète Yaron Shohat.

« NSO veillera à ce que les technologies de pointe de la société soient utilisées à des fins légitimes et valables », conclut le directeur des opérations de la société israélienne.

Partager cet article avec un ami