1 min

La pénurie de compétences compromet la cybersécurité des entreprises

Une étude de Fortinet montre que, sur 10 entreprises victimes d’un cyber-incident, 8 souffraient d’un manque de compétences cyber dans leurs équipes.

Pour couvrir les besoins en cybersécurité, le monde aurait besoin de 65 % de spécialistes de plus, selon une analyse de (ISC)². On compte ainsi environ 3 millions de postes non pourvus en cybersécurité sur le globe.

Cette pénurie a des conséquences très directes sur la vulnérabilité des organisations : une étude récente de Fortinet, baptisée « 2022 Cybersecurity Skills Gap Report », menée auprès de 1 200 décideurs IT et de cybersécurité dans plus de 25 pays, montre ainsi que, sur 10 entreprises victimes d’un cyber-incident, 8 souffraient d’un déficit de compétences cyber.

76 % des entreprises interrogées ont donc la volonté d’augmenter leurs effectifs en cybersécurité, mais 60 % peinent à recruter, et 52 % à retenir leurs talents.

Pour faire face à ces besoins, la majorité des entreprises entendent par ailleurs favoriser le recrutement de femmes ou de minorités : 89 % ont des objectifs explicites en la matière, et 75 % des programmes formalisés en faveur des femmes, 59 % en faveur des minorités et 51 % en faveur des seniors.

Partager cet article avec un ami