1 min

Sabanci s’empare de Radiflow

La holding turque Sabanci, opérant dans les secteurs de la finance, de l’énergie et de l’industrie, acquiert Radiflow, une startup de cybersécurité OT israélienne.

Radiflow est une startup israélienne spécialisée dans la cybersécurité OT. Elle commercialise la plateforme CIARA Risk Management, qui fournit aux installations OT « une évaluation des risques numériques basée sur les données en effectuant des simulations d’attaques de vulnérabilités, sans impact sur les opérations physiques ».

Cette plateforme, particulièrement adaptée aux installations industrielles critiques, a remporté de nombreux prix, et a permis à Radiflow de décrocher des contrats avec des organisations privées et gouvernementales : la jeune pousse a profité de la hausse des demandes en cybersécurité OT pour doubler ses ventes en 2021, en Europe et aux États-Unis.

Ce 2 mai 2022, Radiflow a annoncé qu’elle allait être acquise par la holding turque Sabanci, qui va prendre une participation majoritaire dans la startup, via un investissement de 45 millions de dollars. Dans un second temps, la holding turque envisage d’atteindre une participation de 100 % dans Radiflow d’ici 2025.

Sabanci est l’un des plus grands conglomérats industriels et financiers de Turquie, avec un chiffre d’affaires 2019 d’environ 15 milliards d’euros, dont 42 % dans la banque, 27 % dans l’énergie, 11 % dans la grande distribution et 10 % dans l’industrie. Cette acquisition s’intègre dans sa volonté de développer une offre commerciale numérique axée sur l’analyse avancée, l’IoT et la cybersécurité.

« Nous pensons que la prochaine phase de la gestion des risques OT repose sur les références industrielles, et notre collaboration avec les filiales du groupe Sabanci nous apportera une connaissance approfondie de divers secteurs industriels et nous permettra de poursuivre et de fournir à nos clients des solutions de pointe », a commenté Ilan Barda, CEO de Radiflow.

Partager cet article avec un ami