1 min

L’Union européenne ouvre un bureau numérique à San Francisco

Symbole de sa volonté de renforcer sa diplomatie numérique, l’Union européenne a ouvert un bureau dans la Silicon Valley, au sein du consulat irlandais.

Souveraineté numérique - 07 septembre 2022

L’Union européenne s’est donnée cet été l’objectif de faire de la diplomatie numérique « une composante essentielle de son action extérieure », notamment pour promouvoir une « approche des technologies numériques centrée sur l’humain » dans les organisations multilatérales (ONU, G7, OSCE, OCDE, OMC, OTAN…).

Dans le cadre de cette stratégie, l’Union européenne a ouvert, ce 1er septembre 2022, un bureau au sein de la Silicon Valley, installé dans les locaux du consulat irlandais à San Francisco, destiné à « resserrer la coopération entre l’UE et les États-Unis sur les questions de diplomatie numérique et à renforcer la capacité de l’UE à s’adresser notamment aux législateurs, au milieu des affaires, et à la société civile dans le domaine des technologies numériques ».

Le chef de la diplomatie européenne Josep Borrel y voit « un pas concret vers le renforcement du travail de l’UE sur les sujets comme la cybersécurité et la lutte contre les menaces hybrides, la manipulation de l’information et l’ingérence étrangère ».

Ce bureau aura aussi pour mission d’exposer l’impact sur les géants du numérique des grands textes de régulation mis en place par l’UE, notamment le DMA et le DSA, mais aussi de faciliter les négociations sur le successeur au Privacy Shield, pour enfin remettre en place un cadre légal de transfert transatlantique des données.

Placé sous l’autorité de la Délégation de l’UE à Washington DC, le bureau sera dirigé par Gerard de Graaf, ex-chef de la division chargé de la stratégie numérique de l’Union européenne, qui a notamment participé à la rédaction du DMA et du DSA.

Partager cet article avec un ami