1 min

États-Unis : la FTC enquête sur OpenAI

Le régulateur du commerce américain réagit à des plaintes contre ChatGPT pour publication d’informations erronées sur des personnes.

Lutte anti-fraude - 24 juillet 2023

Le Washington Post a révélé, le 13 juillet 2023, que la Federal Trade Commission (FTC), le régulateur américain du commerce, avait lancé une enquête approfondie sur OpenAI. La FTC lui a notamment transmis une liste de plaintes de consommateurs sur des informations « fausses, trompeuses, dénigrantes ou préjudiciables » publiées par ChatGPT sur des personnes.

Le régulateur s’interroge plus globalement sur la tendance de l’IA générative à « halluciner » des réponses quand elle ne dispose pas d’une information fiable. La FTC s’intéresse par ailleurs aux éventuelles violations de la vie privée ou du droit d’auteur durant l’entraînement de ChatGPT avec des données publiques. L’enquête entend enfin lever le voile sur les conséquences d’une fuite de données qui a frappé ChatGPT en mars 2023.

Le président-fondateur d’OpenAI, Sam Altman, a indiqué sa volonté de collaborer avec la FTC, même s’il regrette la fuite de la procédure dans la presse. Il se défend aussi sur les « hallucinations », précisant que la vocation de ChatGPT était de « connaître le monde, pas les personnes ».

Les États-Unis pourraient se doter prochainement d’une législation encadrant l’IA, selon Chuck Schumer, chef de la majorité démocrate du Sénat. Certains analystes voient dans cette décision un « Brussels Effect », l’Union européenne finalisant actuellement sa propre loi pour réguler l’usage de l’IA.

Partager cet article avec un ami