1 min

Les États-Unis soutiennent la cybersécurité du Costa Rica

Le Département d’État annonce une aide de 25 millions de dollars en matériel à un pays durement frappé par des rançongiciels l’année dernière

L’ambassade des États-Unis au Costa Rica a annoncé, le 29 mars 2023, que le Département d’État allait soutenir les capacités de cyberdéfense costariciennes à hauteur de 25 millions de dollars (22,8 millions d’euros). Une série d’attaques par rançongiciel du groupe russe Conti a durement frappé le Costa Rica entre 2021 et 2022, le poussant à déclarer l’état d’urgence à l’été 2022.

Ce soutien, conditionné à une validation du Congrès, est destiné à « renforcer les cyberdéfenses du Costa Rica contre les menaces d’acteurs malveillants ». Il permettra notamment la création d’un SoC national, pour surveiller, prévenir et détecter les cybermenaces, et y répondre.

« Le financement fournira également un soutien immédiat aux opérations de formation à la cybersécurité, y compris le matériel, les logiciels et d’autres outils de cybersécurité, ainsi qu’au renforcement des capacités à plus long terme », peut-on lire dans le communiqué de l’ambassade.

« Les États-Unis apprécient les relations étroites qu’ils entretiennent depuis longtemps avec le Costa Rica, car nous travaillons ensemble pour rendre la région plus démocratique, plus prospère et plus sûre », a déclaré Cynthia Telles, ambassadrice des États-Unis au Costa Rica.

« Le président Biden se préoccupe beaucoup de la sécurité de nos alliés et de nos partenaires. Ce programme d’assistance en matière de cybersécurité témoigne de cet engagement. Les États-Unis sont aux côtés du Costa Rica et s’engagent à protéger et à renforcer la démocratie en promouvant une technologie numérique sûre, ouverte et fiable », complète Anne Neuberger, conseillère adjointe à la sécurité nationale pour le cyberespace et les technologies émergentes.

Partager cet article avec un ami