1 min

La French Tech se dote d’un programme pour les deep tech

Afin de soutenir l’émergence de deep tech en France, la French Tech lance DeepNum20, un programme d’accompagnement dédié

Thales souhaite concentrer ses investissements sur ses activités principales – l’aérospatial, la défense, la sécurité et l’identité numérique. Le groupe français ambitionne d’ailleurs de recruter 1 000 employés supplémentaires en cybersécurité dans les mois qui viennent.

Pour faciliter cette stratégie, le groupe français a annoncé, ce 29 juillet 2022, la cession de son activité IoT au spécialiste américain du secteur Telit.

L’opération porte sur la division de Thales comprenant les modules, passerelles et cartes modem pour les communications sans fil aux normes 4G/LTE, LPWAN et 5G. Cette division emploie environ 550 collaborateurs dans 23 pays, et a généré un chiffre d’affaires de 300 millions d’euros en 2021.

Cette acquisition va permettre à Telit de renforcer sa présence dans l’IoT industriel, secteur sur lequel le groupe veut se focaliser, et d’améliorer ses solutions de cybersécurité de connectivité cellulaire. Le groupe américain devrait ainsi devenir le plus grand fournisseur occidental de solutions IoT.

La cession devrait être finalisée au quatrième trimestre 2022. Ses détails financiers n’ont pas été révélés, mais Thales va, dans l’opération, devenir actionnaire de Telit à hauteur de 25 %.

Partager cet article avec un ami