1 min

Passkey : Apple travaille à la fin des mots de passe

Durant sa WWDC 2022, Apple a présenté Passkey, un système d’authentification biométrique pour remplacer les mots de passe.

Voici plusieurs années qu’Apple travaille à des alternatives aux mots de passe, dont les défauts de sécurité sont bien connus. La Pomme a profité de sa conférence WWDC 2022 pour présenter un nouveau système, baptisé Passkey, s’appuyant sur une authentification biométrique.

Le principe : l’utilisateur choisit entre une authentification par empreinte digitale et une authentification par l’iris (soit entre Touch ID et Face ID) pour valider son Passkey. Puis, pour s’authentifier sur une appli, un site ou un programme partenaire de Passkey, il peut choisir de remplacer son mot de passe par cette authentification biométrique.

Pour se connecter à l’avenir à ce service, il lui suffira d’utiliser Touch ID ou Face ID. L’ajout d’un nouvel appareil (smartphone, tablette, ordinateur…) imposera en revanche une reconfiguration du Passkey.

Une fois cette dernière achevée, l’appareil s’en souviendra et permettra de se connecter à un service déjà utilisé ailleurs avec Passkey. La Pomme ambitionne par ailleurs de faire fonctionner ses Passkeys sur Android, Windows ou Linux.

Apple met en avant la robustesse de cette solution : un Passkey ne peut pas être craqué ou deviné, il ne peut pas faire l’objet d’une fuite ou de phishing via un faux portail de connexion ou un serveur distant, puisqu’il reste lié à l’appareil qui l’utilise et limite la connexion à ce seul appareil.

Partager cet article avec un ami