1 min

Levée de fonds de 28 millions d’euros pour Vade

La startup lilloise Vade, spécialisée dans les outils pour MSP et MSSP, annonce une levée de fonds de 28 millions d’euros auprès de Tikehau Ace Capital, French Tech Souveraineté et Auriga Partners.

En 2020, la startup de cybersécurité Vade (qui s’appelait encore à l’époque Vade Secure), spécialisée notamment dans les outils pour MSP et MSSP, et basée à Hem près de Lille, annonçait l’annulation d’un investissement de 70 millions d’euros du fonds américain General Catalyst.

Cette annulation faisait suite à un dépôt de plainte de son concurrent Proofpoint (qui accusait Vade d’avoir débauché le salarié d’une entreprise qu’elle s’apprêtait à racheter), et à une baisse d’activité du fait de la crise sanitaire.

Les mois suivants ont été, selon le fondateur et PDG de Vade, Georges Lotigier, « carrément sportifs ». Mais Vade a annoncé, ce 31 mai 2022, une levée de fonds de 28 millions d’euros, auprès de Tikehau Ace Capital, de French Tech Souveraineté (un fond de l’État français opéré par Bpifrance dans le cadre de France 2030) et d’Auriga Partners. Un second tour de table, plus conséquent, est en préparation pour les mois à venir.

« Nous avons bâti une entreprise très rentable sur un marché compétitif, principalement grâce à notre culture de l’innovation permanente et notre capacité à anticiper l’inattendu. Ce nouveau tour de table nous permettra de réaliser nos projets ambitieux de croissance sur des marchés comme l’Amérique du Nord et l’Asie », se félicite Georges Lotigier.

Vade est aujourd’hui largement reconnue pour ses solutions SaaS de sécurité, en particulier pour la protection de l’e-mail et l’e-mail dans le cloud. Sa solution Vade for M365 pour les MSP a connu une croissance de plus de 100 % en 2021. La jeune pousse emploie actuellement 200 salariés, et devrait en recruter 80 d’ici fin 2022.

Partager cet article avec un ami