1 min

Semi-conducteurs : l’Espagne investit 12,25 milliards d’euros

L’Espagne affirme ses ambitions dans l’industrie des semi-conducteurs, via un plan d’investissement de 12,25 milliards d’euros.

En février 2022, la Commission européenne a présenté le Chips Act, un vaste plan de financement public-privé de 43 milliards d’euros d’ici 2030 pour renforcer les capacités de production de semi-conducteurs de l’Union européenne. Objectifs : moins dépendre des importations et renforcer la souveraineté technologique européenne.

Dans la droite file de cette ambition, le gouvernement espagnol a présenté, ce 25 mai 2022, un plan d’investissement de 12,25 milliards d’euros d’ici 2027 dans l’industrie des semis-conducteurs, distinct du Chips Act, mais financé en grande partie par les plans de relance post-Covid de l’Union européenne.

« L’objectif est de développer de manière globale les capacités de conception et de production de l’industrie espagnole de la microélectronique et des semi-conducteurs, couvrant l’ensemble de la chaîne de valeur, de la conception à la fabrication de puces », précise la ministre espagnole de l’Economie, Nadia Calvino.

Le plan de financement espagnol se décompose ainsi :

  • 9,3 milliards d’euros pour développer les capacités de production de semi-conducteurs de pointe (sous les 5 nm) et de milieu de gamme (au-dessus de 5 nm) ;
  • 1,1 milliard d’euros pour la R&D ;
  • 1,3 milliard d’euros pour la conception ;
  • 200 millions d’euros pour financer les startups et scale-up du secteur.
Partager cet article avec un ami